Quel est le rôle de la plaque funéraire ?

Comme la stèle funéraire, elle a pour vocation de conserver le souvenir du défunt, de lui rendre hommage et de témoigner de l’affection que ses proches avaient pour lui. Cela peut se traduire par la gravure d’une expression, de citations, d’une photographie, une forme de plaque spécifique, une image,une épitaphe etc. elle peut aussi servir à identifier un disparu.

Quelles sont les caractéristiques d’une plaque ?

Il est nécessaire de vérifier les points suivants :

  • Elle doit être solide pour supporter les chocs
  • Elle doit pouvoir durer dans le temps
  • Enfin, elle doit s’adapter à son environnement

De préférence, elle doit aussi être indémodable et facile à entretenir.

Ces critères dépendront bien évidemment de la forme, du matériau et du type de gravure souhaités ainsi que d’autres éléments rajoutés comme des embellissements. Si auparavant on privilégiait le granit pour fabriquer les plaques funéraires, vous avez désormais à votre disposition des composants plus variés :

  • Le granit
  • Le marbre, élégant mais coûteux
  • Le verre, particulièrement chics
  • Le plexiglas
  • Le métal, solide mais qui nécessite un entretien
  • L’ardoise, très sobre
  • Le bois
  • Et de nombreux autres.

Quant aux formes, elles sont extrêmement variées. Il existe des modèles en forme de cœur, de carré, de rectangle, en forme de livre, etc.

En général, les plaques sont noires, mais de nombreux autres coloris sont à choix.

Pour plus des choix, n’hesitez pas à me laisser des messages.

Les éléments fixés sur le monument

Les éléments qui peuvent agrémenter un monument funéraire n’est pas limitative. Il est possible d’ être un emblème religieux, une photo sur la porcelaine, une plaque, une mosaïque, un vase, ,une jardinière , une urne funéraire, une statue, un objet personnel.en granit ,en marbre ou en cuivre selon le choix.

L’ornementation d’un monument funéraire

Deux techniques génerale graver sur la stèle d’un monument funéraire :

  • La gravure à la main : cette taille traditionnelle est exécutée par un graveur au moyen d’un burin et d’un marteau. C’est une taille en V assez profonde qui prend bien la lumière, et qui est le plus fréquemment utilisée dans les cimetières en France. Le graveur peut parfois utiliser des colombes pour les gravures de compositions ou de portraits ou de fleurs.
  • La gravure mécanique par sablage : elle est réalisée en atelier par la projection puissante d’une poudre abrasive à travers un système de pochoirs. Cette poudre va graver par creusement les inscriptions ou les motifs. L’application de la feuille d’or ou de la couleur se fait ensuite manuellement.

Les inscriptions se font sur les surfaces horizontales ou verticales, par enlèvement de matière. Il est important de savoir que l’or ou la couleur des inscriptions faites sur une surface horizontale va s’altérer plus rapidement que dans le cas d’une inscription sur une surface verticale. Un rechampissage est toujours possible pour redorer ou remettre de la couleur.

Le nom

Les monuments reçoivent en premier lieu la gravure du prénom, du nom et la date de naissance et de décès des défunts. Selon le nombre d’emplacements disponibles dans la sépulture, il convient de prévoir où prendra place la gravure des noms des futurs défunts.

Mais la gravure ne se limite pas nécessairement à ces seules informations : une épitaphe, un portrait, la reproduction d’un dessin , une signature, un emblème, une décoration sont autant de gravures possibles.

Les épitaphes

Les épitaphes qui font le charme des tombes anciennes sont aujourd’hui assez rares.
La famille peut choisir une citation religieuse ou une citation d’auteur, une phrase écrite par le défunt ou par un proche, un message d’espoir ou d’amour, quelques mots sur le défunt, ce qu’il a fait, ce qu’il a représenté.

L’humour a également droit de cité dans les épitaphes. De par son caractère très personnel, on le trouvera plus généralement sur la sépulture d’une seule personne plutôt que sur un caveau de famille.

Ex : « Enfin libre, Enfin libre, Merci Dieu tout-puissant je suis enfin libre. » « Tirez le rideau, la farce est terminée. »

En guise d’épitaphe, une sépulture peut être couverte de mots personnels manuscrits qui seront réalisés dans un premier temps avec un crayon gras par la famille, puis gravés, dorés ou colorés sur place par le graveur.

Combien coûte une plaque funéraire ?

Les prix varient en fonction des fabricants, des matériaux, des modèles, des formes et des gravures demandées. Une plaque funéraire peut valoir entre 100 et 200 euros, et même plus pour des plaques personnalisées ou créées sur mesure, il est donc essentiel de faire une comparaison des offres.

Quand on aime, on ne compte pas , mais la meilleure option reste de contacter des professionnels et de demander à voir directement leurs produits afin de juger de leur qualité, du sérieux de leur travail et de la netteté des gravures pour un service adapté. Attention, plus les gravures demandées seront complexes, plus le prix sera élevé.

De préférence, si vous souhaitez une plaque funéraire originale, il est conseillé de vous diriger vers une plaque personnalisée ou du sur-mesure.

Les principales formes des monuments funéraires français ?

Monument en granit avec une stèle et une jardinière massive.

Monument en granit avec une stèle et un prie-dieu.

Monument en granit avec une stèle et une tombale longue.

Monument en granit avec une tombale longue sans stèle.

Monument en granit avec une tombale et un prie-dieu sans stèle.

Monument avec une dalle plate et une semelle en granit sans stèle.

Comment choisir une pierre tombale ?

Le choix de la pierre tombale est important puisqu’elle doit refléter la personnalité de la personne décédée.et la memorialise et la pense de ses proche.Il faut respecte plusieurs critères entre en jeu : la forme, le matériau de conception, les dimensions, le budget, mais aussi la croyance du défunt et le lieu où se trouve le cimetière.

Comment nettoyer le marbre ?

Saupoudrer la tache de cristaux de soude et pulvériser un peu de vinaigre blanc dessus. Laisser agir quelques minutes, frotter et rincer. mélanger 2/3 de poudre de pierre ponce et 1/3 de bicarbonate de soude et appliquer cette pâte légère sur la tache, avant de laisser sécher et rincer.

Quel est le délai de pose d’un monument funéraire?

Selon la modalité choisie pour l’inhumation, la pose de la sépulture peut se faire immédiatement ou de manière différée :

  • Lorsque l’inhumation se fait dans un caveau, l’installation du monument peut être immédiate si le caveau est construit, ou en comptant quelques jours s’il faut le fabriquer.
  • Lorsque l’inhumation se fait en pleine terre, il faut attendre 3 à 6 mois que la terre soit tassée et le terrain stabilisé avant de poser le monument (pour éviter les risques d’affaissement) : 3 mois si l’on installe une assise cimentée (fondation de 20 cm de profondeur particulièrement recommandée pour les semelles en granit), 3 mois également si l’on installe une fausse case (fondation cimentée de 50 cm de profondeur environ), 6 mois sans fondation aucune.