À quoi servent les inscriptions funéraires ?

La gravure sur une pierre tombale permet d’identifier le défunt, conserver la mémoire de la personne disparue, exprimer l’attachement des proches et signaler aux visiteurs et aux passants le type de personne inhumée. Les concessionnaires doivent impérativement graver sur le monument la durée, l’année de l’acquisition ainsi que le numéro de la concession.

Une stèle ou une pierre tombale doit contenir le nom et prénom, la date de naissance et de décès du défunt. Le numéro de référence de l’emplacement procuré par la mairie doit également être indiqué. En plus de ces informations réglementaires et obligatoires, la famille peut graver des messages personnels, citations, épitaphes et autres poèmes. On peut aussi graver des messages humoristiques et ajouter des motifs au texte.

Différents types de caveaux

Il existe différents types de caveaux enterrés :

  • caveau traditionnel : les cercueils sont placés les uns au-dessus des autres ;
  • caveau double : même principe mais à chaque niveau, on peut placer deux cercueils côte à côte ;
  • caveau parisien : deux cercueils côte à côte, pas de superposition.

Enfin, on trouve également des caveaux hors-sol.

Comment faire construire un caveau ?

Pour faire construire un caveau, il faut acquérir au préalable une concession auprès de la commune d’inhumation. Un caveau est constitué de plusieurs cases en béton, selon le nombre de places désirées. Il peut être fabriqué :

  • en béton coulé sur place ;
  • en préfabriqué : ciment armé rempli de béton ;
  • en monobloc étanche ;
  • en couronnes empilées les unes par-dessus les autres.

Les cases sont enterrées et surplombées par une fausse-case qui constitue un vide sanitaire. Le caveau est fermé en surface par un monument funéraire.

Quels conseils pour choisir une bonne photo ?

La photo collée sur la tombale va durer très longtemps, d’où l’importance de choisir une photo d’excellente qualité. Vous êtes libre de choisir la taille de l’image, veillez juste à ce qu’elle soit nette.

Les photos sont déconseillées pour leur manque d’expression. Optez pour une photo qui évoque les meilleurs caractères de la personne défunte : sourire, charme.

 

Marbre ou granit pour une tombale ?

Contrairement à ce qu’on le pense, l’utilisation du marbre pour la construction d’une pierre tombale est très rare. Bien qu’on parle de marbrerie funéraire , cette prestation n’a rien à voir avec l’usage du marbre.

Les marbriers funéraires ne se servent que très rarement du marbre dans la réalisation d’un monument. Cela est dû à différentes raisons. Pour commencer, le marbre ne propose pas beaucoup de choix en ce qui concerne les couleurs. Les teintes disponibles sont uniquement le noir et le blanc. En plus,  ce matériau ne résiste pas vraiment aux éventuelles intempéries comme la pluie et la grêle, ce qui le rend idéal pour l’intérieur.

D’un autre côté, il est difficile de trouver des blocs de marbre de grande taille. Ce qui rend le prix de ce matériau plus coûteux que le granit et la pierre. Raison pour laquelle le granit a remplacé progressivement le marbre pour la construction d’une tombe.