Comment choisir une pierre tombale ?

I- Le choix du monument

La première étape est celle de la pierre tombale. En granit, en pierre ou plus rarement en marbre, il existe différents coloris et matières qui impacteront votre décision. Le granit, généralement poli, ne nécessite aucun entretien, hormis un éventuel nettoyage à l’eau. La couleur choisie peut quant à elle bouger avec le temps. Les granits roses peuvent s’éclaircir, les gris peuvent jaunir et les noirs vieillissent très bien. Les monuments funéraires en pierre blanche ou rose ont tendance à vieillir plus vite. Elle noircit au contact de la poussière et nécessite davantage d’entretien. Cette pierre, dont les formes varient, peut être ornée d’une stèle. Certains la choisiront classique, rectangulaire et épurée, lorsque d’autres la préféreront moderne, originale ou composée de détails particuliers.

II- Les décorations

Vient ensuite la composition du monument. Vous pourrez choisir entre plusieurs type de décorations : les gravures sur stèle qui permettent, outre l’identité du disparu, l’inscription d’un message ou d’une phrase, la pose d’un emblème ou d’un médaillon de bronze ou encore de plaque funéraire. Ces décors peuvent être personnalisés et mettent le monument à l’image du défunt. De plus, dans le cas où peu de décors sont choisis par la famille, le monument peut être habillé de divers objets.

III- Objets

Ces objets représentent l’étape finale dans la personnalisation d’un monument funéraire. Depuis les vases jusqu’aux jardinières, toutes tailles confondues, en passant par les fleurs, factices ou réelles, colorées ou bien blanches, tout est personnalisable. Ces éléments offrent du détail et de la finition. Aussi, ils représentent un complément idéal pour l’habillage de la pierre tombale, peuvent se choisir dans tous les styles et couleurs, mais s’adaptent également à tous les budgets.

La personnalisation d’un monument funéraire se distingue principalement par ces trois étapes qui, mises bout à bout, permettent l’obtention du monument parfait et conforme à vos souhaits.

Quels types d’ornements prévoir ?

Chaque sépulture est unique. Si, en règle générale, un article funéraire ressemble à un autre, il peut exister autant de plaques personnalisables qu’il y a d’êtres chers disparus. Les plaques personnalisées les plus réussies seront bien évidemment celles qui auront réussi à rendre un dernier hommage sincère et authentique à la personne défunte.

Pour réussir, il suffit de répondre à quelques questions simples : quelles étaient les passions de la personne décédée ? Quel message a-t-elle fait passer durant sa vie ? S’il ne devait rester qu’un mot pour la caractériser, lequel serait-ce ? Avec ces éléments en votre possession, vous pourrez donner vie à des ornements funéraires tout à fait uniques.

Outre la plaque funéraire avec photo, vous pourrez aussi faire graver sur une feuille d’or, du granit ou autre un message personnel d’accompagnement au défunt, ou vos condoléances pour la famille concernée. Pour cela, n’hésitez pas à faire appel à un artiste graveur. Son expérience vous garantit une qualité exceptionnelle dans le rendu.

Le professionnel vous guidera dans le choix du matériau de la plaque et de la calligraphie. De nombreuses nuances et différentes tailles vous seront proposées. La gravure du texte peut être accompagnée de motifs : cœurs, colombes, … Cet élément est lui aussi personnalisable.

En 2018, la France a déploré 614 000 décès. Et ce nombre ne cesse de croître, car la population est de plus en plus nombreuse et vit plus longtemps. Les marbriers et les pompes funèbres voient donc s’ouvrir devant un marché florissant. Et les consommateurs, de plus en plus avertis, n’hésitent plus à comparer les tarifs de la marbrerie funéraire, des bouquets de fleurs ou de l’enterrement.

Le travail du deuil reste une affaire intime, propre à chaque individu. Cela dit, la mentalité des français évolue peu à peu et, de plus en plus, le besoin d’expression personnelle émerge. Dans cette situation, offrir une plaque funéraire avec photo demeure un très bel hommage.

Personnalisation d’un monument funéraire : comment procéder

Le monument funéraire peut être source d’interrogations lorsqu’il s’agit de sa personnalisation. Choisi par la famille, il se veut représentatif du défunt et il est souvent difficile de savoir par où commencer. Voici quelques étapes clés pour optimiser au mieux la personnalisation d’un monument funéraire pour un résultat adapté à vos attentes.

5 informations à connaître sur le caveau funéraire

Le caveau funéraire fait partie des choix possibles en ce qui concerne les sépultures proposées. Généralement conçu pour accueillir plusieurs personnes d’une même famille, il est disponible en différentes tailles, matériaux et configurations. Découvrez tous ses aspects pour bien faire votre choix.

I – Le caveau funéraire, qu’est-ce que c’est ?

La caveau funéraire également appelé caveau familial est une construction qui nécessite en amont l’acquisition d’une concession au sein du cimetière. Il est creusé dans le sol, maçonné et séparé par des plaques pour accueillir plusieurs cercueils. Dans un caveau, les cercueils sont mieux protégés que dans une sépulture classique, ce qui leur permet de rester en meilleur état plus longtemps.

II – Le nombre de places

En règle générale, le caveau propose entre 2 et 4 places. Certains peuvent même accueillir jusqu’à 10 cercueils. Il permet ainsi de pouvoir inhumer plusieurs membres d’une même famille au sein d’un même lieu. Il est également possible de le construire à titre individuel pour accueillir un seul cercueil. Cette configuration est toutefois assez rare.

III – Les différents types

Selon la taille du caveau funéraire et donc le nombre de places, il existe plusieurs types de construction tels que :
– Le caveau traditionnel : les cercueils y sont installés les uns sur les autres, séparés par une plaque de béton ;
– Le caveau double : les cercueils sont installés les uns sur les autres par rangées de deux ;
– Le caveau dite “parisien” : il accueille uniquement deux cercueils qui sont installés l’un à côté de l’autre.

IV – La construction

La construction du caveau funéraire revient au marbrier. Il est généralement composé de cases en béton qui permettent d’accueillir chacun des cercueils. En règle générale, les murs en béton qui séparent chaque cercueil mesurent entre 15 et 20 cm d’épaisseur. La construction peut demander du temps, c’est pourquoi il est souvent proposé de placer le défunt dans un caveau provisoire ou dans une chambre funéraire avant l’inhumation finale.

V – Les configurations possibles

Plusieurs configurations sont également possibles tels que le caveau enterré ou semi-enterré qui est souvent fermé en surface et doté d’un monument funéraire. Le caveau funéraire hors sol (enfeu) est aussi une alternative. Il s’agit alors d’une case funéraire aménagée au-dessus du sol, très courante dans le sud de la France.

Le caveau funéraire est une option idéale si vous souhaitez réunir plusieurs membres de votre famille dans un même lieu. Il protège en effet mieux les cercueils qu’une sépulture classique et permet de se recueillir dans un seul et même endroit.

De quoi est composée la tombe ?

Un simple modele compose les semelle la soubassement la tombale le socle et la stèle

La semelle est la partie horizontale qui forme l’assise du monument. Cette partie du monument funéraire peut être composée de plusieurs éléments ou un monolithe. La pose d’une semelle est obligatoire lorsque le monument funéraire se trouve dans des cimetières parisiens. Il peut être en ciment ou en granite lorsqu’il s’agit d’une concession perpétuelle.

Le soubassement ou parpaing est normalement composé de 4 éléments. Notons que cette partie du monument funéraire peut être en un seul bloc. La base du monument funéraire varie entre 15 à 20 cm. Le prix varie selon la hauteur du soubassement. Il est possible d’introduire une jardinière ou une marche dans le soubassement selon le gout.

La tombale représente l’élément horizontal qui recouvre l’intégralité ou une partie de monuments funéraires. Les formes et les dimensions de cette partie de la sépulture peuvent varier. Le modèle avec le dessus à plat à pentes est considéré comme l’article tendance par les familles endeuillées. On peut aussi sélectionner des monuments funéraires équipés de pierre tombale plus épaisse à dessus plat.

La stèle est le socle vertical conçu spécialement pour recevoir l’épitaphe ou l’ornement. Cet élément qui compose le monument funéraire peut prendre plusieurs formes selon les préferances des clients. Les familles endeuillées privilégient les formes monuments classiques dont le design dure plus longtemps que celui des modèles modernes et originaux qui est éphémère.

 

4 Techniques pour choisir un monument

Si vous etre en hesitant de choisir un monument , suivez moi les 4 techniques pour faire la decision rapidement .

1 ,  Votre buget vous aidera la complication d’un monument

Tout d’abord , vous devez réfléchir si vous posiez une photos , puis est-ce que vous graviez des lettres . en plus , vous tenez compte un dessin a gravure ou pas . la gravure en line ou en statue .

 

La façon de fabrication est un point , simplement dit les faces sont en poli , en boucharde , en page livre etc . les bordures sont normale ou arrondi , chanfrein …

2 , Le granit

Devant nombreaux granits , comment choisir ce que vous voulez ? Directement de la préférence de couleur , et puis les nuence , plustot clair ou bien foncé , faveur de pure ou veines .

3 , Le modèle

Comme nous avons parle , parmis les styles simple , en classique , en chinois , en musulman , en chrétiens , en israélites .

4 , Accessoires

Inclus les vases , les lanternes , les jardinieres , les portes encens . vous les voulez mettre ou pas , combien vous desiriez des poser .

Voici vous auriez l’idee pour un monument , si encore des questions , n’hesitez pas a me contacter .

LE PRIX D’UN MONUMENT FUNERAIRE

Les circonstances malheureuses qui président à l’achat d’un monument funéraire ne doivent pas faire perdre de vue qu’il est un réel investissement pour les familles.
Parce qu’il s’agit d’un ouvrage de taille, issu d’un savoir-faire, et que les options de personnalisation sont multiples, le prix d’un monument funéraire est très variable. Nous avons répertorié pour vous les facteurs qui font varier le prix d’une pierre tombale

En bref : quel est le prix d’ un monument funéraire?

Le prix d’ un monument funéraire selon la dimension , le matériel et la gravure de stèle ou les accessoires funéraires .

En fonction des dimensions

Le marbrier définit avec la famille du défunt le monument correspondant à sa confession, à sa personnalité . Le choix est vaste , du mausolée (lorsque la réglementation du cimetière le permet) à la simple stèle, l’éventail des prix l’est tout autant.

La taille du monument compte aussi : il faudra envisager un coût supérieur pour une sépulture funéraire, de dimensions plus importantes qu’un monument cinéraire.

 

Suivant le matériel choisi

Le choix se porte le plus souvent vers le granit, un matériau noble qui présente l’avantage d’être moins coûteux que le marbre et plus résistant que la pierre. La qualité comme la provenance du granit font évidemment varier les coûts .

Les accessoires funéraires et l’ornementation choisis

Au coût du monument funéraire, il faut ajouter les frais de gravure ou de sculpture, et prévoir l’achat éventuel d’accessoires funéraires (plaques, bronzes, médaillons, symboles religieux , vases , etc). Le tarif de gravure est calculé en fonction d’un tarif par lettre . quels que soient la taille, la couleur ou la façon de travailler . le prix de sculpture est selon la complexité .

Dans tous les cas, il est fortement conseillé de demander un devis pour un monument funéraire.